Coucou tout le monde !

Je n’ai plus aucune assiduité sur ce blog, on est d’accord ! Voilà donc la dernière partie de notre road trip de septembre 2017 (oui il était vraiment temps !) avant d’entamer le récit de notre tout dernier voyage en date, à savoir Hawaï, que nous avons découvert en mai !

Après avoir découvert la beauté des parcs nationaux de Grand Teton et Yellowstone, c’est à Salt Lake City que nous avons passé notre dernière nuit, avec une étape en chemin à Antelope Island State Park, plus grande ile du Grand Lac Salé (qui a donc donné son nom à Salt Lake City – la ville du Lac Salé).

SAM_7763

 

« Pelée, brûlée par le sel et le soleil, chauffée à blanc par une luminosité éclatante, Antelope Island est constituée d’une chaîne de collines corpulentes couvertes d’herbe rasde et d’odorants bosqeuts de romarin. Son extrémité sud abrite une réserve naturelle mais c’est sur toute l’île que l’on peut voir évoluer une faune peu farouche : bisons, mouflons, coyotes, petits mammifères, antilopes bien sûr, et des myriades d’oiseaux. De tous les rivages du Grand Lac Salé, plats et peu accessibles, ce site naturel constiture le meilleur endroit pour découvrir la beauté étrange de cet étonnant la aux eaux immobiles, dans lesquels se reflêtent les montagnes » d’après le Guide du Routard.

SAM_7765

Arrivés dans le parc vers midi, nous sommes immédiatement saisis par la blancheur éclatante des rives du lac salé, asséché en parcourant la digue de 11km reliant l’île au continent, puis par le bleu intense du ciel et des montagnes alentours se reflétant dans l’eau statique du lac.

SAM_7757

Le petit camping de Bridger Bay, isolé, naturel, brut, construit autour d’un chemin de terre, nous fait de l’oeil. La vue sur le lac est superbe !

SAM_7766

Nous poursuivons la visite de l’île par Garr Ranch, un ranch construit en 1848 par Fielding Garr, un cow-boy décidé à faire prospérer ce bout de terre sauvage.

SAM_7769 C’est la plus vieille maison bâtie par les colons en Utah qui soit encore debout. Nous visitons le corps de maison, les chambres des travailleurs, les hangars garnis de vieux outils, les enclos des chevaux et garages de tracteurs ! Intéressant !

SAM_7768SAM_7767

SAM_7770

SAM_7772Sur la route aller et retour, nous observons de beaux bisons dans les prairies colorées alentours. Une douzaine de premiers bisons fut introduite sur l’île en 1893 par deux éleveurs. Les bestiaux se sont si bien adaptés qu’on en dénombre aujourd’hui 500 à 700 !

SAM_7776 SAM_7777

Nous retournons au bord du Grand Lac Salé sur la plage de Bridger bay et enfilons nos maillots de bain pour une baignade. Vu la quantité de sel dissous, on y flotte sans effort ! Il suffit simplement d’avancer un peu dans l’eau puis s’assoir ou s’allonger… très rigolo !

SAM_7785 SAM_7786L’eau n’est pas ultra propre et le ciel désormais bien gris, la baignade est de courte durée !

SAM_7789

Nous finissons la journée par Buffalo Point, une grosse colline de 91m, au sommet de laquelle on a une superve vue sur le lac et la partie nord d’Antelope Island. Le ciel est dégagé et nous profitons de jolies couleurs avant de rentrer sur Salt Lake City.

SAM_7795 SAM_7802Une bien jolie étape avant de rentrer à San Diego ! Et cela nous change radicalement des paysages précédemment découverts !

Le lendemain, jour du départ, nous profitons de la matinée à Salt Lake City pour découvrir le centre Mormon. En effet, Salt Lake City, capitale administrative active et prospère de l’Utah, et aussi et surtout la capitale historique et religieuse des mormons, qui totalisent un peu plus de 6 millions de fidèles aux Etats-Unis, soit 1,7% des Américains. C’est leur chef, Brigham Young, qui un jour de juillet 1847, au terme d’un interminable périple en chariot à travers le pays, eut la révélation de cette terre promise. L’histoire des mormons et de leur arrivée à Salt Lake City est intéressante, mais un poil longue… je vous laisse donc découvrir cela en ligne ou dans des bouquins !

Nous avons donc rejoint Temple Square, au centre de la ville,  lieu saint des mormons, qui comporte entre autres, leurs deux monuments les plus importants : le temple et le tabernacle, ainsi que des églises, bâtiments administratifs, bibliothèques, salles de travail, et centre d’archives et de recherche des familles.

Le temple mormon, très sacré, fut commencé en 1853 et demanda 40 ans de travaux. Son accès est interdit aux non-mormons et pour y entrer, un mormon doit lui même détenir une recommandation de son évêque attestant de sa dignité. SAM_7805

Le tabernacle quant à lui est constitué d’un dôme charpenté de bois et recouverte d’aluminium. Il est non seulement anti-sismique mais aussi l’une des plus grandes clés de voûte du monde. L’acoustique est d’une telle qualité qu le simple froissement d’une feuille de papier depuis la tribune peut être entendu jusqu’au fond de la salle. Les orgues en bois totalisent près de 11 600 tuyaux.

SAM_7817

Des visites guidées gratuites sont proposées aux gens de passage par des guide-hôtesses, missionnaires venues du monde entier passer 18 mois à Salt Lake City, toutes habillées de manière identique avec un sourire béat et sincère sur le visage. La visite est intéressante sous bien des aspects, tant en terme d’architecture que de découverte du monde mormon et discours rodés des « soeurs ».

SAM_7806 SAM_7812

« Comment je sais que tout cela est vrai ? He bien j’ai demandé à Jésus et il m’a dit que cela est vrai. Donc cela est vrai. » Argument solide !

A l’aéroport, nous croisons de très nombreux groupes de jeunes, partants manifestement en mission de 18 mois à travers tout le pays, facilement reconnaissables à leurs habits impeccables. Nous quittons les lieux un peu interloqués mais ravis d’avoir découvert cet aspect de la culture religieuse américaine.

SAM_7813

Ainsi s’achève notre road trip 2017, riche de découvertes, paysages grandioses et rencontres animales en tous genres. Si tous les parcs nationaux nous ont énormément plu et valent le détour, le Yellowstone et ses bassins colorés, geysers, plaines, bisons et ours, resteront probablement un coup de coeur pour de nombreuses années !

 

 

 

2 thoughts on “Antelope Island State Park et Salt Lake City – Road trip septembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 5 =