Bonjour à tous !

Après toutes ces beautés rencontrées au sud ouest du parc avec les geysers et bassins colorés, puis à Mammoth avec ses terrasses incroyables, nous sommes partis à la découverte de la vallée de Lamar, étape de notre voyage que nous attendions avec ardeur !

Cette vallée, s’étendant sur une cinquantaine de km jusqu’à l’entrée nord-est du parc est très peu fréquentée, car moins connue que les sites « classiques » du Yellowstone, très peu présentée dans les guide, et située en dehors de la boucle de visite du parc. Il s’agit d’une ancienne vallée glaciaire, dont les immenses pâturages fournissent en hiver la nourriture essentielle aux bisons et aux élans et donc un site particulièrement propice à la rencontre animale.

Un site sauvage, vert, peuplé d’animaux et désert de touristes, tout pour nous plaire. Et nous sommes effectivement instantanément sous le charme du lieu.

SAM_7506Comme la météo l’avait annoncé, les températures se font plus fraiches mais cela ne nous empêche pas de profiter à fond de notre journée. A peine entrés dans la vallée, nous tombons sur notre premier troupeau de bison ; la joie !

SAM_7515 SAM_7514Nous continuons et tombons cette fois sur de bien mignonnes antilopes d’Amérique.

SAM_7525 SAM_7530

Nous poursuivons sur une longue piste solitaire jusqu’à Slough Creek et croisons de nouveau un troupeau de plusieurs centaines de bisons. Nous nous arrêtons sur le bord de route pour les observer, quand ils décident de se déplacer et traverser la piste juste à côté de notre voiture… Très impressionnant !

SAM_7541 SAM_7538Au bout de la piste se trouve un tout petit camping (une dizaine d’emplacements), très charmant, au bord d’une rivière. Là pour le coup, on est vraiment sur du camping rustique, loin de tout, et nous compatissons pour les campeurs qui installent leur tente sous la pluie qui commence à tomber. Le paysage alentours est vraiment joli !

SAM_7542

SAM_7543

Nous profitons d’une pause pique nique au bord de l’eau après avoir retrouvé la route principale…

SAM_7559…et parcourons les dernier km avant de faire demi-tour. Nous prenons le temps de profiter pleinement et à notre rythme de cette journée dans cette superbe vallée.

SAM_7566

En route, et sur un pont, nous sommes stoppés par un troupeau de bison qui a du mal à se frayer un chemin parmi les voitures et qui soudainement se met à courir en notre direction… très impressionnant et un poil effrayant lorsqu’ils frôlent la voiture à toute allure !

SAM_7567 SAM_7568Nous rejoignons Canyon Village où nous allons rester 2 nuits, en passant par Tower Falls et Washburn Range, une des régions du parc décrites comme les plus sauvages.

SAM_7570Sans renier la beauté des lieux (mais le parc entier l’est) on ne retrouve pas la magie des paysages précédemment rencontrés et arrivons assez vite au camping, où nous rencontrons un wapiti.

SAM_7580

Le temps se couvre vraiment et la pluie commence à tomber. Nous ne voulons pas prendre le risque de tremper notre tente de bien mauvaise qualité et après avoir pris un repas au chaud au lodge du village et discuté longuement avec un couple français autour de la cheminée, nous installons pour une première nuit… dans la voiture ! Ho qu’on va être bien là !

SAM_7586

 

7 thoughts on “Yellowstone – La Lamar Valley – Road Trip septembre 2018

  1. Ah sympa le coup de la voiture…on a fait ça a Uig sur l’ ile de Skye…en attendant le bateau pour l’ ile de Lewis…
    C est mieux que Saint Martin la plaine !

    • haha, oui légèrement mieux que Saint Martin la plaine ! La prochaine fois qu’on dort dans une voiture, ça serait bien qu’elle soit un peu plus grande… même s’il est vrai qu’elle nous a bien sauvé la mise. On n’aurait pas fait les fiers dans notre tente toute aérée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 − = 19