Après cette première nuit au camping de Madison, nous poursuivons la découverte de ces incroyables bassins colorés, geysers et fumerolles.

Direction le sud du parc en passant par la Firehole Canyon Drive, petite route de 3km le long de la rivière. Nous nous arrêtons sur le bord de la route car… nous avons repéré un bison de l’autre côté de la rive ! Il traverse tranquillement et nous sommes impressionnés par le gabarit de l’animal !

SAM_7242 SAM_7252

Au loin, le long de la route, nous observons les fumerolles s’échappant de la prairie, impressionnant !SAM_7253

Nous enchainons dans la journée plusieurs sites (chacun d’entre eux est composé d’un réseau de pontons permettant de découvrir les différents points d’intérêt) et sommes émerveillés par tous ces paysages et couleurs ! Nous apprenons aussi la différence entre toutes ces manifestations géothermiques :

-les geysers désignent une source thermale intermittente qui projette dans les airs des gerbes d’eau bouillante et de valeur, le plus souvent sous la forme d’un unique jet ultra-puissant.

-les sources d’eau chaude se forment quand l’eau n’est ni brulante ni sous pression. Elles sont caractérisées par de simples cavités percées à la surface de la Terre, plus ou moins grande, dans lesquelles se trouve une mare d’eau claire, filtrée par la roche. Les couleurs spectaculaires de l’eau varient fonction des minéraux contenus dans l’eau, et des bactéries à sa surface.

-les fumerolles commencent comme une source chaude mais finissent en vapeur, faute d’une quantité suffisante d’eau.

-Les mares boueuses sont remplies comme leur nom l’indique d’une boue stagnante et brûlante. Ces étranges chaudrons se forment au dessus des fumerolles. Celles-ci dégagent un gaz acide qui décompose la roche en boue et en argile aux odeurs nauséabondes.

Premier arrêt au Black Sand Basin, site charmant et étrange, composé de jolis bassins multicolores, puis à Biscuit Bassin.

SAM_7263 SAM_7256 SAM_7262Nous poursuivons avec le Midway Geyser Basin duquel on peut observer le très connu Grand Prismatic Spring, la plus grande source d’eau chaude du parc et la deuxième dans le monde (100m de diamètre). Elle présente sur le pourtour des couleurs extraordinairement variées passant du jaune, au rouge, au bleu, au vert… Cela vous dit-il quelque chose ?

SAM_7270En se rapprochant un peu … ?

SAM_7271Toujours pas ?

SAM_7272Vu d’en haut, je suis certaine que vous saurez reconnaitre cet incroyable bassin, mis en lumière par Yann Arthus Bertrand et son livre « La Terre vue du ciel » !

SAM_7300 SAM_7292Haaaa, il me semblait bien !!

La journée se poursuit en douceur avec une petite pause pique-nique. Nous sommes sur le qui-vive au cas où un ours déciderait de nous rendre visite !

SAM_7304Vient ensuite Firehole Lake Drive, une petite route de 1,5 km qui nous permet d’admirer plusieurs beaux geysers, bassins, ruisseaux et lacs.

SAM_7305 SAM_7308 SAM_7310Je me répète mais quelles couleurs !! Enfin nous terminons par Fountain Paint Pot et Lower Geyser Basin. Nous découvrons un bassin de boue bouillonnante pour la première fois et écoutons amusés le petit « pop » formé par les bulles de boue.

Nous remontons vers le camping et assistons à notre tout premier embouteillage pour cause de … bison sur la route ! On avait été prévenus que cela arrivait fréquemment et sommes ravis d’assister à la scène, même si on ne fait pas les fiers lorsque notre voiture se retrouve la première d’une longue file, juste derrière le dit bestiau.

SAM_7347

C’est que c’est une sacrée bête ! Je suis rapidement sous le charme de ces bisons que je trouve puissants et majestueux.

SAM_7345Le lendemain, nous quittons notre camping et poursuivons la route au nord, en passant par les chutes et le canyon de la rivière Gibon. Les chutes sont larges et puissantes, hautes de plus de 20m.

SAM_7359

Notre premier arrêt de la journée à Artist’s Paint Pots nous permet de faire le tour de toute une palette de bassins fumants, crachotants et d’écouter les blopblop des marmites de boue blance, semblable à du plâtre.

SAM_7376

Nous visitons notre dernier gros site de bassins et geysers, le Norris Geyser Basin, endroit décrit comme « fabuleux et captivant » d’après le Guide du Routard. A 2300m d’altitude, ce site, sorte de cuvette plate et blanchâtre, contient les sources les plus chaudes du parc, plusieurs bassins acides, et c’est ici qu’on enregistre la plus forte activité sismique du parc. Nous nous baladons le long des deux boucles : le sentier Porcelain Basin qui couvre un superbe paysage lunaire et offre panorama à 180% d’abord, puis le sentier du Back Basin décrit comme formidable et inquiétant avec une partie en sous-bois. Là, nous découvrons le Steamboat geyser, voisin de l’Echinus Geyser, ce dernier étant considéré comme le plus grand geyser actif du monde avec 90 à 120m de hauteur… un seul problème, il peut parfois s’écouler 50 ans entre deux éruptions ou au contraire quelques jours ! Le pH de l’eau ne dépasse pas 3 ou 4, l’équivalent d’un vinaigre bien décapant !

Nous apprécions ces deux balades et particulièrement la première, Porcelain Basin que je trouve absolument magnifique !

SAM_7388 SAM_7390 SAM_7401 SAM_7409Que de découvertes ! Nous quittons cette zone du parc en milieu de journée et montons tout au nord, à Mammoth Hot Springs alors que la pluie et le froid commencent à tomber…

A très bientôt pour la suite des aventures !

SAM_7362

9 thoughts on “Yellowstone – Bassins et geysers, part 2 – Road trip septembre 2017

    • C’est toujours difficile de savoir si les photos retranscrivent la beauté du lieu, et les mots l’émotion ressentie. Tant mieux si cela arrive jusqu’à Lyon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 1 =