Coucou tout le monde !

Hum oui… le temps a un peu passé depuis mon dernier article… heeeu, oups ?! Je continue donc le récit de notre incroyable road trip dans les grands parcs en avril.

Après l’incroyable Monument Valley, c’est à Page que nous avons posé nos sacs à dos, petite ville peu très peu intéressante, mais ayant l’avantage d’être bien située pour sillonner les environs (et d’avoir des températures un peu plus chaudes, ce qui n’était pas désagréable !).

[Musique]

Nous avons commencé la visite du coin par une balade le long d’un bras du Lake Powell.

« A cheval sur la partir nord de l’Arizona et le sud de l’Utah, il a fallu 17 ans pour remplir d’eau ce lac après l’inauguration officielle du barrage de Glen Canyon en 1966 ; 17 ans qui prouvent l’immensité des lieux. Par sa taille, cet incroyable serpent de terre, sinuant sur 300k, forme le deuxième plus grand lac artificiel des Etats-Unis. Empruntant les liets des rivières enniyées, ses nombreux tentacules s’enfoncent dans les terres comme autant d’épines dardées dans le désert, s’infiltrant entre les falaises vertigineuses couvrant toute la palette des ocres. Il s’agit à l’origine d’un long et profond canyon creusé dans le plateau par le Colorado. » D’après le GDR.

On trouve au lac Powell quelques criques, plages où se baigner, une aire de camping sauvage. Si les abords du lac sont déjà très beaux, il semble que la meilleure façon de le visiter/contempler soit en bateau. Nous n’avons pas poussé jusque là la visite et avons déjà bien apprécié la tranquillité des lieux depuis le rivage !

DSC01090 DSC01096Cette plage, Lone rock, où le camping sauvage est autorisé, offre un très beau point de vue sur ce bras de lac et sur le Lone Rock, rocher énorme planté au milieu de l’eau. Nous nous baladons un peu sur la plage. Derrière nous, de gros campings car, chargés de remorques, barbecues et 4×4… nous fermons les yeux sur ce mode de tourisme un peu particulier et profitons plutôt de la vue !

DSC01085

Sur la route du retour vers Page, nous nous arrêtons en hauteur pour observer la vue (panneau « scenic view » sur la route) ; la position dominante offre un panorama à 360° sur la marina, le lac et ses falaises colorées. On se croirait presque en Ecosse non ?

DSC01101Deuxième arrêt, peu avant Page, au barrage de Glen Canyon, achevé en 1963 et haut de 216m (épaisseur du mur : 10m dans la partie haute, et 100m dans la partie basse !). La visite du barrage est possible pour 5$ mais nous préférons privilégier à ce moment là d’autres visites et nous l’observons depuis l’intérieur du visitor center.

DSC01113Après une bonne nuit à l’hôtel, nous partons pour nos deux visites de la journée.

Premier arrêt à Horseshoe Bend, paysage hyper connu des grands parcs de l’Ouest. Point de vue auquel on accède facilement en une 15aine de minutes, plongeant sur les méandres de Colorado. Le fleuve s’enroule autour d’un énorme piton rocheux qu’on peut observer depuis la falaise qui lui fait face. Magnifique et vraiment impressionnant ! Nous adorons !

DSC01132Viligence toutefois, il n’y a là absolument aucune barrière et la chute des falaises sur le Colorado est plus que vertigineuse ! Nous sommes à la fois très surpris, un peu choqués et agacés par le comportement des touristes autour de nous, comme si toute notion du danger avait disparue ! Et vas-y que je te mets la tête dans le vide, que je me penche, que je me mette sur la pointe des pieds sur une falaise friable pour avoir la plus jolie photo… complètement fou ! Nous on reste bien à distance, on s’assoit et on prend nos pieds en photo en guise de « photo-courage »… on s’arrêtera là !

DSC01144Les paysages alentours sont d’un ocre magnifique et nous prenons beaucoup de plaisir à observer cette incroyable nature !

Et pourtant, nous devons y aller, nous avons réservé à midi une visite que nous ne voulons pas louper, celle de Lower Antelope Canyon (que nous avons préférée à Upper Antelope Canyon car moins connue, donc moins fréquentée, et moins chère !) !

« Gérés par la réserve Navajo, ces deux étroits défilés se découvrent à pied. il s’agit de deux sites fabuleux que l’on croirait comme taillés dans de la guimauve, et qui selon la lumière, prennent des formes fantastiques couvrant toutes la palette des ocres. On remarque à peine le Lower Antelope Canyon, qu’on aborde par le haut,et l’on pourrait très bien dépasser cette fine entaille sans imaginer un seul instant les trésors qu’elle protège. »

DSC01288 DSC01150

Ici, la visite se confond avec un amusant parcours du combattant (qui n’a rassurez-vous rien d’insurmontable), une balade haute en couleuroù l’on se plaque contre la roche pour traverser un étroit défilé, avant de dégringoler, de palier en palier, au grès d’escaliers. Contrairement à Upper Canyon, on traverse la faille dans sa longueur plutôt que de rebrousser chemin ».

DSC01152L’attente pour descendre dans le canyon est un peu longue, nous ne sommes vraiment pas seuls ! En bas, on profite des couleurs et formes un peu surréalistes qui nous entourent !

DSC01155 DSC01171 DSC01174Le guide nous indique les meilleures prises de vue, lieux où « poser » et formes rigolotes à observer dans la roche.

DSC01181 DSC01189 DSC01210

DSC01246 DSC01215 DSC01222

DSC01280Nous apprécions la beauté des lieux et les couleurs surréalistes qui nous entourent mais pour être tout à fait honnêtes, sommes un petit brin déçus par la visite que nous trouvons un peu cherotte (28$ par personne) avec pas mal de monde et des couleurs certes flamboyantes, mais toujours plus en photo qu’en vrai ! Mais bon là, on fait les difficiles… !

Encore une bien belle étape à Page et ses environs… Dans l’après-midi, c’est vers Bryce Canyon que nous nous dirigeons… la suite au prochain article !

N’hésitez pas à réagir dans la partie commentaires, a très bientôt !

Emma

 

8 thoughts on “Page et ses alentours : Lake Powell, Horseshoe Bend & Antelope Canyon – Road Trip 2017

  1. Ouiiiiiiiii ! De nouveaux articles !!!!! C’est la réception de l’album qui t’a donné l’impulsion ? 😉
    Tellement chouette de revivre tout ça avec tes écrits, je songe même à les imprimer pour les insérer au milieu de mes photos. Des bisous !!

    • Coucou !! Ouiii j’avoue que le fait de revoir toutes ces photos m’a fait replonger dans les souvenirs… et je me suis dit que c’était trop dommage de laisser le temps passer et garder ça pour nous !
      Et puis comme tu le dis, l’idée de notre côté est aussi d’imprimer tous les textes du blog, et j’ai préféré écrire avant d’oublier les noms et sensations !
      Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 27 = 35