Bonjour tout le monde !

Comment allez-vous ? Quoi de neuf par chez vous ?
Me voilà pour la suite et fin de nos aventures de septembre 2016 à travers la Californie. Après le Sequoia National Park, le Yosemite et San Francisco, nous sommes rentrés tranquillement à San Diego par la Highway 1, longeant la côte Pacifique.

En avant !

[Musique]

Haa cette côte Pacifique, on en a entendu parler ! Les Californiens la décrivent comme la plus jolie route côtière de la région. Le long du trajet se succèdent parcs naturels, plages sauvages, falaises spectaculaires, forêts de sequoias, ponctués de villes balnéaires charmantes et cossues. Pour beaucoup, les environs de Big Sur restent un must (situé juste en-dessous de Carmel).

Nous avons fait le choix de descendre à Santa Cruz par les terres, car 11h de route nous attendaient jusqu’à San Diego, que nous avons choisi d’effectuer en trois jours pour pleinement profiter du paysage.

Première étape rapide à Monterey pour notre pique-nique. Il s’agit d’une station balnéaire connue pour son port de pêche et son aquarium, l’un des plus beaux du monde. La péninsule et la baie de Monterey abritent un sanctuaire marin riche : des loutres, otaries, éléphants de mer, phoques, poissons… Nous n’avons pas visité la ville, qui mériterait surement le coup d’oeil, mais avons bien profité de la vue sur océan, avant de reprendre la route, direction Carmel et la Point Lobos State reserve, à quelques km.

20160912_132400

Plage de Monterey

La Point Lobos State Reserve est une réserve naturelle située à 3km au sud de Carmel (droit d’entrée : 10$ pour 24h, valable dans tous les autres parcs de la côte). Des petits sentiers pédestres longent la mer et permettent d’accéder à de jolis sites et promontoires dominant le Pacifique. Nous sommes, à la sortie de la voiture, accueillis par une baleine, qui au loin nous salue d’un saut, tête en l’air, incroyable ! Protégée, cette péninsule abrite des bosquets de cyprès (une espère d’arbre rare, accrochés au falaise et tordus par le vent), de nombreux oiseaux et animaux marins.

sam_6367

Nous empruntons plusieurs sentiers de balade et admirons le paysage, sous un poil de grisaille.

sam_6351

Nous apercevons une loutre de mer et entendons des otaries au loin. Les premiers marins espangols qui découvrirent la région trouvèrent une grande ressemblance entre les cris des otaries et les hurlements des loups (nos invités, après avoir visité La Jolla Cove confirment-ils ?) et nommèrent l’endroit Punta de los Lobos Marinos, soit la pointe des loups marins, d’où le nom aujourd’hui Point Lobos.

sam_6350

Loutre de mer

La vue est superbe, et nous prenons le temps de profiter de la nature, des embruns, et de la tranquillité.

sam_6361

sam_6362 sam_6375

sam_6374On prend quelques photos… Antoine fait ça bien, comme vous le voyez !

20160912_172109

Sur le retour vers notre airbnb où nous allons passer la nuit, nous faisons un petit tour par Carmel, petite bourgade charmante, située sur de ravissantes collines couvertes de pins, cyprès et eucalyptus qui descendent jusqu’à l’océan et à une belle plage de sable blanc. C’est un vrai repère de millionnaires, qui doit sa renommée aux nombreuses personnalités qui y ont résidé, à commencer par Clint Eastwood qui en fut le maire de 1986 à 1988. Le site est très protégé pour proposer des ruelles et maisons le plus esthétique possible (pas de feux de signalisation, pas de néons, pas le droit de couper les arbres…).

sam_6387On en profite pour passer voir Mission Ranch, un bar/restaurant appartenant à Clint Eastwood. L’acteur a acheté cet endroit en 1986 pour éviter une opération immobilière. La superbe terrasse s’ouvre sur une jolie praire avec l’océan en toile de fond. On se serait bien posés là un petit moment, à siroter une boisson et écrire nos cartes postales (si le menu du soir est très cher, il est possible de boire une bière pour le même prix qu’ailleurs !), mais l’endroit était rempli. Une prochaine fois !

Sacrément mignon non ?

sam_6388 sam_6391 sam_6394 sam_6395

Tant pis, c’est sur la sable devant le coucher de soleil que nous passons la fin de journée !

20160913_190556

Après une nuit en airbnb non loin de là (mais pas à Carmel même, trop cher !), nous reprenons la route et passons la journée à descendre tranquillement la côte dans cette magnifique région appelée « Big Sur ». Big Sur n’est ni une ville ni un village, mais une microrégion, décrite par le Guide du Routard comme « une région magnifique préservée, idéale pour tous ceux qui sont épris de nature sauvage. D’un côté, des falaises vertigineuses et des criques rocheuses battues par les vagues d’un océan pas toujours très pacifique. De l’autre, de denses forêts de séquoias, une espèce côtière. Ca rappelle parfois la Méditerranée, de temps en temps la Bretagne, parfois les côtes d’Écosse ou de Scandinavie, toute comparaison étant relative, du fait des variations de la météo. »

sam_6427

On n’aurait pas dit mieux. Tout au long de la journée, les kilomètres défilent, et le paysage reste toujours aussi splendide où que le regard se pose. Nous nous arrêtons dès que nous le pouvons pour admirer le paysage et prendre des photos, puis comprenons que si nous continuons ainsi, ce n’est pas une journée mais une semaine dont nous allons avoir besoin !

sam_6402Big Sur est ponctué de réserves naturelles et plages à l’accès payant (ticket valable 24h pour l’ensemble des parcs, le même que celui utilisé la veille pour Point Lobos) mais c’est avec regret que nous n’avons pu entrer dans aucun d’entre eux… les incendies ayant ravagés la Californie cet été, l’accès aux parcs et à certains campings était encore fermé.
A vrai dire, même sans ces parcs, nous avons déjà eu beaucoup à voir, et j’imagine qu’il peut être nécessaire de prévoir un peu plus de temps pour tout visiter.

Comme le dit justement le Guide du Routard, les couleurs varient au gré de la météo, et nous voyageons d’un pays à l’autre au fur et à mesure que le ciel se découvre. La côte est absolument magnifique et compte très rapidement parmi nos « must » de Californie !

Nous commençons la journée en Ecosse… souvenirs souvenirs !

sam_6419sam_642920160913_142300 20160913_122931

20160913_142541

Une petite pause repas s’impose… bah, on a vu pire comme situation !

sam_6445Le soleil se découvre peu à peu et nous quittons l’Ecosse pour les iles grecques !

sam_6462 sam_6475sam_6479 sam_6481Nous avons la chance, après la baleine de la veille, d’apercevoir des dauphins ! L’expérience a quelque chose d’un peu magique !

sam_6456Nous poursuivons la route et arrivons cette fois en Bretagne…

sam_6497 sam_6500sam_6511

Et enfin, en Camargue !

sam_6532Nous terminons la journée sur Piedras Blancas Colony, une grande plage sablonneuse encadrée de rochers et peuplée d’une colonie d’éléphants de mer, qui reviennent chaque année au gré de la saison des amours et des mues successives. Concrètement, cela ressemble à un tas de graisse (comme les lions de mer de San Diego) avec en plus un nez… mais un nez… ! C’est un pic, c’est un roc, c’est un cap… que dis-je ? C’est une péninsule !

sam_6520 sam_6527 sam_6528Charmant n’est-ce- pas ? En tout cas, nous on a bien rigolé !

sam_6534 sam_6510

Ainsi se terminent ces centaines de km de côte Pacifique. Splendide, magnifique, unique… Nous avons adoré ce plein de nature sauvage et d’embruns. On reviendra, c’est sûr !

Retour le lendemain sur San Diego en faisant étape par Solvang, curieuse petite ville danoise, entièrement construite dans le style de leur pays avec maisons à colombages, nids de cigognes et moulins. Plutôt rigolo de ressentir cette ambiance européenne en Californie !20160914_11023220160914_110601

20160914_110628

clin d’oeil aux parents Nirof

20160914_11060720160914_110619

Et voilà, ainsi s’achève notre road-trip du mois de septembre 2016 ! Que de beaux souvenirs emmagasinés ! Beaucoup de km au compteur et de découvertes. Nous avons deux coups de coeur pour le Yosemite – petit paradis terrestre – et Big Sur, absolument sauvage et splendide. Mentions spéciales aussi pour les campings des grands parcs, les soirées au coin de feu à manger des chamallows grillés sur fond de banjo, la rando dans le Yosemite, les chants dans la voiture quand la radio ne fonctionne pas, la maison bleue de Maxime Leforestier, la baleine et les dauphins, sans oublier ce premier anniversaire de mariage en pleine nature californienne ! On recommande et pour sûr, on reviendra un jour !!!

Grosses bises à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures,

Emma

 

8 thoughts on “Road trip 2016 – Big Sur et la côte Pacifique

  1. je reste pantoise devant tant de beauté…
    Vous serez bientôt là…ça va vous faire drôle !
    Pas de mouettes..ah si, celle de papi Gérard qui vient manger son bout de lard chaque matin…
    Pas d’otaries. du moins que je sache…
    Pas de surf. Pas assez de vagues.
    Pas d’éléphants de mer, juste ceux du parc de la tête d’or.
    Pas de loutres, ça c’est sûr…
    mais plein de gens qui vous attendent avec impatience !
    gros gros bisous…et, Emma, t’arrête pas d’écrire ! tu le fais si bien…

    • Merci beaucoup pour ce commentaire, cela me fait trèèèès plaisir !
      Pas d’otaries, de surf et autres délices californiens, mais on prend tout le reste sans hésiter ; la famille, les amis, le marché de Noël, les balades sur la Presqu’île, le chocolat chaud et la brioche… On a hâte !
      Bisous !

  2. Hi,
    Vous pourrez vous faire embaucher par le guide du Routard ,plus tard !
    Nous on fait parti des adeptes qui se font une petite ligne de voyage avec tes récits Emma ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 74 = 80