Hello tout le monde !

On continue la visite de Los Angeles ? Après Hollywood, nous voilà partis à Bervely Hills ! Ce nom doit sûrement vous évoquer quelque chose, non ? En tout cas pour moi, mettre les pieds à Beverly Hills, c’était comme mettre les pieds directement dans la télé entre films, séries (fabuleuse série des années 90 du même nom, dont les personnages principaux ne portaient autres prénoms que Brenda et Brandon (!), Pretty Woman, Mulholand Drive, Le Prince de Bel Air) et habitations de stars !

D’après le Guide du Routard, mon plus fidèle allié : « Contrairement à ce que l’on imagine, Beverly Hills n’est pas un simple quartier mais une vraie ville (34 000 habitants) avec une mairie et une administration distinctes du reste de Los Angeles. Heureux maire dont les administrés forment l’une des communautés de résidents les plus riches des Etats-Unis et du monde ! Stars du cinéma, du disque et producteurs ont pris l’habitude depuis le début du XXème siècle d’habiter à Beverly Hills, incroyable zone résidentielle noyée dans la végétation tropicale, à deux pas des grandes usines à rêve de Hollywood. On travaille dans la plaine en somme, mais on loge sur les collines. Grosso modo, Beverly Hills se situe sur une chaîne de coteaux entre Hollywood et Santa Monica. A l’ouest, le quarier de Bel Air en est une prolongation, aussi huppée que Beverly. Sur le terrain, il faut faire la distinction entre le Beverly Hills d’en bas et le Beverly Hills d’en haut. »

IMG_3711[Musique]

Nous avons commencé par le Beverly Hills d’en bas, s’étendant de Santa Monica à Sunset Boulevard, et décrit comme « un immense quadrillage d’avenues bordées d’arbres magnifiques, mais sans âme aucune, sauf peut-être dans les quartiers purement résidentiels. »

IMG_3709

Premier arrêt sur Rodeo Drive, l’avenue la plus chère du monde (qu’on imagine être une sorte de version américaine des Champs Elysées) ! La mode y est très bien représentée, on y trouve les plus grandes marques françaises et italiennes (ainsi que l’hôtel et la boutique dans lesquelles ont été tournées des scènes du film Pretty Woman avec Julia Roberts !).

IMG_3693

L’entrée piétonne de Rodéo Drive

SAM_5675 SAM_5678

La rue est bordée de palmiers et de magasins de luxe.

SAM_5680Nous passons par le centre commercial chic Rodeo Collection :

SAM_5688

Un poil différent de la Part-Dieu…

On aperçoit aussi quelques jolies voitures… on hésite pour celle qui prendra la suite de notre Ford focus !

SAM_5682 SAM_5685Bon, on n’est pas entrés dans beaucoup de magasins (même aucun !) mais la visite valait le coup d’oeil !

Nous roulons un peu dans le BH d’en bas, et passons déjà devant quelques jolies maisons, qu’on imagine tout à fait pouvoir être le cadre de séries américaines ! On se demande ce que vont donner celles du BH d’en haut !

SAM_5670 SAM_5696

Le Guide du routard nous indique l’adresse de la Spadena House (9800 Carmelita Ave), dite aussi Maison de la Sorcière : « à ne manquer sous aucun pretexte, encore un vestige de la grande époque du film muet ! Alors que toutes les baraques autour rivalisent d’oppulence et de luxe, voici une maison de conte de fées, biscornue, tordue, de style vaguement bavarois, avec un insolite petit jardin entouré d’une haie de bois non moins anachronique. Elle ressemble à la maison de la sorcière dans Hansel et Gretel. »

Difficile en effet de ne pas tomber sous le charme ; la maison est complètement différente de ses voisines, mignonne, adorable et rigolote à la fois !

(Bernard et Dominique, cette maison m’a beaucoup fait penser à vous, elle vous serait allée comme un gant !)

SAM_5699 SAM_5701 SAM_5703Et la petite note d’humour :

SAM_5700

Merci de ne pas cueillir les baies ! La sorcière

Après cette visite du BH d’en bas, nous voilà partis en voiture pour visiter tranquillement le BH d’en haut, vrai repère de célébrités.

Le GDR indique les adresses d’anciennes maisons de stars (Elvis Presley, Walt Disney, Charlie Chaplin, Marylin Monroe) mais pour les lieux de résidence des stars actuelles, il faut se procurer un plan pour 2$ dans la rue (qu’on n’a pas acheté). Bon à vrai dire, ces maisons là sont protégées par d’immenses haies et portails ne permettant pas de voir grand chose !

On prend malgré tout plaisir à rouler tout doucement dans ces rues sinueuses en hauteurs et à admirer les diverses maisons (palaces, châteaux…) dans ce si joli cadre fleuri.

IMG_3704 SAM_5708Sarah et moi avons le « radar à stars » activé en mode on : évidemment, à chaque détour de rue, on espère croiser une personnalité mais notre « butin » se cantonne au jardinier mexicain de Gabrielle Solis !

SAM_5714SAM_5716On comprend pourquoi les stars viennent vivre ici, l’atmosphère est on ne peut plus agréable ! SAM_5709 SAM_5717Et dans un style un peu plus imposant…

SAM_5706 IMG_3708On n’a pas de photos, mais les voitures sont évidemment à la mesure des maisons photographiées…

En redescendant sur Los Angeles (que nous avions quittée si vous suivez bien !), nous croisons l’entrée du quartier de Bel Air (difficile de ne pas penser encore à la série du même nom…). Le GDR conseille aussi d’emprunter Mulholland Drive (rendue célèbre par le film de David Lynch), manifestement très agréable à parcourir la nuit tombée car elle offre un panorama superbe sur la ville illuminée.

IMG_3715

Voilà pour Beverly Hills ! Encore une bien belle découverte ! La prochaine fois on se retrouve pour Santa Monica et Venice Beach !

Grosses bises à chacun et à bientôt !

Emma

 

6 thoughts on “Los Angeles – Beverly Hills

  1. Hé oui, nous sommes de fidèles lecteurs de votre site « Gones Away ».
    Si je comprends bien nos maisons (et le reste ?…) sont mignonnes, adorables et rigolotes ? Ça c’est ben vrai ! Mais Ameugny me semble être sur une autre galaxie !
    Et nous sommes d’accord pour recevoir un paire de gant !
    Bises à vous .
    Dominique et Bernard

    • Oui c’est tout à fait ça.. pour vos maisons… et le reste ! Souvenirs émus de peintures de fleurs sur petits paniers et cuisson de gâteau au chocolat un peu loupée mais tellement drôle… !
      En effet, on compare là deux mondes complètement différents… Et Ameugny va bien me manquer cet été ! Ce sera pour plus tard.
      Grosses bises
      Emma

    • Oui ! Enfin, avec Antoine on a eu du soleil, mais avec Sarah, c’était plus gris… on peut ainsi savoir quelle photo a été prise quand… !

    • C’est une des héroines de la série « Desperate Housewives » ! Elle est très riche, habite dans un « beau » quartier et a un jardinier mexicain… A Beverly Hills, on n’a pas vu de stars, mais plein plein plein de jardiniers…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

76 + = 80