L’un de nos « objectifs » en venant vivre à San Diego ? Aller voir les baleines ! Nous avons donc sauté sur l’occasion quand l’opportunité s’est présentée de participer à une excursion avec le centre international, à prix réduit, et avec les copains !

[Musique]

Pour l’anecdote, j’ai assisté à une petite conférence le mercredi précédent sur les baleines grises et leur migration, présentée par un « mammologiste ». Je suis maintenant un puits de connaissance en la matière ! Pour info donc, les baleines grises, qui vivent la plupart de l’année en Alaska, migrent l’hiver venu (pour cause de manque de nourriture) jusqu’au Mexique en longeant la côte pacifique de près. Elles effectuent le chemin vers le sud en janvier, et remontent au nord en mars/avril. Il est donc possible d’en apercevoir deux fois par an à San Diego. Les baleines grises mesurent une quinzaine de mètres, n’ont pas de dents, ont des coquillages accrochés partout sur la peau, et présentent une gestation de 13 mois… voilà voilà !

Revenons à nos moutons (!). Nous avons retrouvé nos amis français (Morgane et Mathurin) ainsi que nos amis sud-américains (Ximena et Hugo) avant d’embarquer sur notre bateau.

????????????????????????????????????

Sourire au lèvres, joie de vivre et excitation au rdv… avec malgré tout une pointe d’appréhension : la durée de l’excursion est de 3h et vous le savez peut être, je souffre d’un mal de mer (et des transports en général) assez important ! Et malheureusement, quand on est sur un bateau, pas d’échappatoire, il n’y a qu’à attendre avec cette horrible sensation de ne plus appartenir à son propre corps… Médicament pris une demi-heure avant le départ, nous restons optimistes et quittons le port de San Diego tout sourire !

Les trois copines : Morgane, Ximena et moi

Les trois copains : Hugo, Antoine et Mathurin

DSC_0677

Après une vingtaine de minutes, le commandant repère au loin un « souffle de baleine », puis un autre… le bateau prend donc cette direction et nous voilà en train de suivre un groupe de baleines, qui remontent à la surface toutes les 5 à 10 minutes.

Nous avons alors la chance de voir au loin un souffle, puis le dos, puis la queue ! Le mouvement est assez lent, tout le monde est excité sur le bateau, poussant des « wahooo », et « loooooooook !!! » à tout va ! Quand tout à coup, une baleine sort le nez de l’eau, puis une autre ! L’expérience a quelque chose d’un peu magique, on se sent un peu privilégiés à ce moment là.

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????????

DSC_0960 DSC_0969 DSC_0972????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

Malgré tout, le pouvoir de la mer est plus fort que moi, et je prends assez vite mal au coeur… Il y a d’ailleurs pas mal de monde malade autour de nous, surtout des personnes asiatiques qui sont manifestement plus sensibles, prostrées contre la balustrade. Ca vomit pas mal autour, alors je me focalise sur l’horizon, raide comme un piquet et ne bouge plus ! Certes, le paysage est très beau, mais les 2h suivantes me paraissent trèèèès longues, d’autant plus qu’on ne voit alors plus de baleines et qu’on profite « simplement » d’une balade en bateau par un vent vraiment froid…

« On rentre quand ??? »

DSC_0681 DSC_0685 DSC_0704

Haaa, on n’est jamais aussi bien que les deux pieds sur terre ! Contente d’être arrivée ! Antoine quant à lui confirme que : « ça va, j’aurais très bien pu me faire un barbecue sur le bateau ! ».

????????????????????????????????????

Pour conclure, les baleines remontent à la surface toutes les 5 à 10 minutes, et les ayant vues au loin 1h sur 3h, ça fait pas énorme. Pour un peu qu’on soit sujet au mal de mer, l’excursion peut vite prendre une autre tournure…. (ps : maman, un conseil : n’essaye JAMAIS. Tu as de toute façon probablement choppé mal au coeur rien qu’en regardant les photos…!).

Malgré tout, l’expérience était vraiment chouette, c’est un très beau souvenir, et une « aventure » que nous sommes très heureux d’avoir vécus avec nos nouveaux amis !

9 thoughts on “Excursion baleine

  1. T’as raison, je n’essaierai JAMAIS !
    J’ai mal au cœur en voyant les photos, la tête qui tourne en imaginant l’ambiance, le palpitant au max de t’imaginer avoir été aussi forte dans l’adversité,et des frissons comme à chaque fois que je lis vos nouvelles aventures.
    La mère qui n’ira pas en mer.

    • Ok, je viens juste de comprendre le jeu de mot de la fin… (Une histoire de cerf-volant).
      Non, définitivement, tu n’aurais pas apprécié l’excursion ! Les photos sont suffisantes ! J’ai même une ou deux vidéos qui trainent…

  2. La classe quand même d’aller voir des baleines ! Sur les photos, ça donne envie. C’est vrai que le texte fait un peu moins rêver… Ce n’est pas de la fenêtre de mon bureau que je peux voir ça…

  3. bonjour,
    Je me présente rapidement: Christine, la copine de lycée de ta Maman, Emma, qui m’a refilé l’adresse de votre blog. Les baleines, cela m’aurait plu, je crois… Tout ce que j’ai pu lire jusqu’à présent m’enthousiasme par son dynamisme. Continuez, les jeunes! Cela fait un bien fou aux toujours moins jeunes que nous sommes tous!!! Bisous à tous les deux!

    • Ha ben oui, Christine AKA Kiki si je ne m’abuse ?!
      Super de te lire ici, merci beaucoup pour ton commentaire enthousiaste ! C’est un vrai plaisir de recevoir ces retours et coucous des uns et des autres sur le blog !
      Bises

  4. quelle chance d’être une pro de la mammologie ;-))))
    c’est cool de voir vos copains, comme ca, je serai taquet quand je les verrai 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

53 − 45 =