Bonjour tout le monde !

Me revoilà, un peu en retard (notre connexion internet a décidé de me bloquer l’accès au blog…) pour les nouvelles de notre deuxième semaine de vacances de Noël ; semaine moins riche en paysages, mais plus en mésaventures… Ha, il fallait bien quelques anecdotes pour pimenter cet article !

Début de semaine plutôt tranquille, Antoine est allé travailler lundi, mardi, mercredi, et comme la semaine dernière, était seul au bureau. De mon côté, je suis restée tranquille à la maison et suis allée faire quelques courses dans le quartier. Je suis quelqu’un qui s’ennuie très peu facilement donc ce genre de programme ne me dérange pas tellement (tant que ça ne dure pas des semaines !).

Mercredi, nous avons – enfin ! – reçu notre cadre de lit que nous avons monté avec grand plaisir jeudi matin. L’appartement  est enfin complètement meublé, hourra ! On n’aura jamais eu un aussi beau lit !

20151230_14220420160106_081603

Antoine a posé son jeudi, ce qui nous a permis d’avoir de nouveau 4 jours ensemble pour profiter de San Diego et des environs (week-end prévu au Joshua Tree National Park dans le désert !).

Jeudi 31 décembre après-midi, nous sommes allés nous balader en voiture dans la zone commerciale du quartier Clairemont (au nord de Hillcrest) où nous avons trouvé à notre grand bonheur un magasin « tout à 99 cents » ! La joie ! On a fait le stock de nouilles chinoises (1$ les 5 paquets) et acheté deux-trois autres trucs.

Le soir, nous avons invité un autre couple expatrié (Hugo est Chilien, Ximena est Colombienne) à la maison pour fêter « New Year’s Eve ». Soirée sympathique et tranquille à la maison autour de plats cuisinés ensemble. Nous avons discuté toute la soirée de choses et d’autres avec un fond de musique partagé entre chansons françaises et chansons sud-américaines. Ils parlent extrêmement bien anglais et nous avons fait de notre mieux pour suivre et alimenter la discussion, même si… il va falloir faire encore des (grands ?) progrès pour être fluents ! En tout cas, c’est chouette de commencer à se faire un petit réseau ici.SAM_4888 SAM_4890 SAM_4893 SAM_4895

Après cette bonne soirée, et pendant que nous dormions gentiment dans notre nouveau lit… le Père-Noël est passé chez nous !

20160101_103201Héhé, bon en fait, comme on n’avait pas totalement fêté Noël ensemble le 25 (manque cruel d’anticipation, ambiance un peu morose), on s’est rattrapés une semaine après !

Antoine a reçu un briquet Zippo, un livre très complet d’électronique (je dis ça parce qu’il fait plus de 1000 pages ! Et en anglais s’il vous plait !) ainsi qu’un moule à baguettes. Quant à moi, j’ai reçu un sweatshirt « hoodie » bleu-gris  avec un imprimé « San Diego-Californie » ainsi que des chaussons « so cuuuuute » en forme de chats (c’est un peu pour la private joke car je suis une fille à chaussons rigolos et les derniers m’avaient déjà été offerts à Noël par Antoine…). Et parait qu’il y a encore un petit cadeau qui devrait arriver (manque d’anticipation again !) (non Antoine, je n’ai pas oublié !).

20160103_185343

Notre beau pain cuit dans ce superbe moule à baguettes

———————————————————————————————————————————————————————

Bon, dans l’affaire, vous vous dites : « hé ben, plutôt chouette ces vacances ! », « et maintenant ils vont au Joshua tree National Park ! », « elle est où la mésaventure là ? »

He bien la voici la voilà… le 31 décembre au soir… notre nouvelle voiture (il va falloir lui trouver un nom d’ailleurs) nous a fait le coup de … LA PANNE !!!!! Alors non, pas un panne d’essence, mais une de celle où vous ouvrez le capot, et là, il y un truc pété en deux. Super chouette, 31 décembre au soir, dans la nuit, sur un parking, en allant chercher nos amis pour le réveillon ! Le truc qui te fout pas le moral dans les chaussettes !

Bon du coup, nous avons abandonné notre voiture là pour la nuit (où comment ceux qui devaient venir chercher et ramener leurs amis en voiture se sont finalement fait véhiculés en taxi grâce à ces mêmes amis qui sont venus les chercher sur le parking…).

Mis à part la soirée de réveillon et ce Noël improvisé très cools, les deux jours suivant la panne n’ont pas été bien sympathiques.

Vendredi 1er janvier, jour ferié, nous avons d’abord dû aller voir la voiture abandonnée à Clairemont (2 bus), puis nous rendre au labo d’Antoine pour emprunter des outils (re 2 bus), puis revenir à la voiture pour vérifier que les pièces étaient démontables sans aide extérieure (re re 2 bus de retour), puis rentrer à la maison  (re re re 2 bus) parce que « tiens ! c’est déjà 20h et tiens ! comme par hasard, il fait super froid aujourd’hui ».

20160101_142051
En tout, 7h passées dehors à jongler entre les bus (qui, les jours feriés, sont moins nombreux), à errer dans les rues de Clairemont, quartier jusqu’alors inconnu, et bien sûr, à regarder/démonter/observer les pièces de la voiture.

20160102_133444
Constat confirmé : c’est la courroie d’accessoire qui s’est cassée en deux.  Notre idée était de voir s’il nous était possible de réparer la casse nous-même en changeant la pièce, plutôt que faire appel à un garagiste afin d’éviter des frais supplémentaires (et puis notre assurance n’était même pas encore payée pour le premier mois, ça la fout mal de faire déjà appel à eux une semaine après achat !). D’après les explications et forums sur internet, rien de grave en soi si aucune autre pièce n’est touchée et possibilité de faire la réparation soi-même.
Samedi 2 janvier, nous sommes donc allés acheter la pièce à changer et avons passé plusieurs heures les mains dans le cambouis. Je dégaine plus vite de l’appareil photo qu’Antoine, mais promis, j’ai vraiment mis la main à la pâte moi aussi (je me suis même couchée sous la voiture et tout et tout !).

20160102_134319 20160102_164713

Et là, après quelques heures de galère, ça fonctionne !!!! Youhooou !

20160102_160656

On était vraiment trop fiers dans notre voiture réparée (légère appréhension tout de même que ça repète pendant le trajet). Nous sommes arrivés à bon port et avons déposé la voiture chez le garagiste proche de chez nous, qui nous avait par ailleurs été recommandé, pour un check up complet.

Ha l’aventure ! Nous étions bien contents d’être deux quand même parce que c’était un peu la crise de nerfs… ! On se demande toujours si on s’est fait entubés à la vente, mais à priori, on ne pense pas que la jeune fille qui nous l’a vendue avait connaissance d’un risque que ça claque prochainement.

Dimanche gris sur San Diego, moral un peu plombé par ces petits soucis et l’annulation de notre week-end dans le désert…

[Musique]

Mais voyons le côté positif des choses :
– La voiture était garée sur un parking gratuit au moment de la panne, où nous avons pu la laisser 3 nuits sans problème
– Nous n’avons pas eu à faire appel à une remorqueuse et avons économisé aussi le prix de la main d’oeuvre sur la réparation
– Nous avons su nous débrouiller seuls de A à Z, la fierté !
– Il vaut mieux que ça arrive ici plutôt que dans le désert, là pour le coup, on n’aurait vraiment pas fait les malins
– Nous sommes les nouveaux rois de la mécanique !
– Les réseaux de bus et le quartier Clairemont n’ont plus de secrets pour nous
– Les galères vécues ensemble nous rapprochent encore un peu (?!)

Voilà pour la semaine. Nous avons repris lundi un rythme plus « classique » et ce début de semaine nous a apporté un nouveau phénomène : « El Niño »… mais ça, je vous en parle dans un prochain article !

Grosses bises à tous,

Emma

15 thoughts on “7ème semaine à San Diego : Premier jour de l’an en Californie

  1. Ahhhhh, je suis la first one à lire et à écrire, big up! Bon, la tu vas me disputer et me dire d’aller me coucher!! Mais je suis demain, je me décalle 😉
    Tout pareil que vous les buggs de voiture, j’ai changé mes 4 pneus neige + mon filtre à air en 1 heure (avec chrono à l’appui, j’ai fait plus vite que l’année dernière!) sans me salir les mains: le secret? Des gants de boulot;-) Je vous en offrirai à noël prochain! Mais je me suis rendue compte que mon garagiste m’avait monté mes 2 pneus arrière pour être à droite… donc mon pneu arrière gauche était à l’envers, bref, je n’ai pas pu éviter le garagiste, je n’avais pas la machine à déboîter les pneus…. Vous aurez été meilleurs que moi sur ce coup la! Il va falloir retourner à Clermont pour conjurer le sort! (J’avais trop envie de faire le jeu de mot!!)
    Bisous aux bricolos américano-expatrio-rigolos!

  2. J’ aime trop la couleur de tes mains,ça fait ressortir tes yeux bleus ….En fait on dirait un petit ramoneur .Mais chapeau à vous 2, promis je vous appelle pour ma prochaine vidange
    Bizzzz

  3. j’ai un fiston multi fonctions, pire qu’un couteau suisse ! et en plus il est contagieux ! Je te le dis Emma, tu as tiré le jackpot ! … bon, lui aussi il a gagné le gros lot… je l’avoue ! En tous cas, tes petites narrations se savourent !

  4. Emma je ne sais pas si tu parles bien l’anglais mais en tous les cas, qu’est ce que tu écris bien le français, avec aisance et style ! Chaque semaine nous avons notre « feuilleton californien » (et avec photos svp !) attendu avec impatience par beaucoup.

    Question voiture, puisque c’est le sujet cette semaine..j’ai moi même fini et commencé l’année en beauté: pare brise vandalisé la nuit de Noêl , super cadeau soit dit en passant, et 2 pannes coup sur coup , tout ça en 10 jours…par contre, je l’avoue, pas aussi forte que toi et « la zine », je n’y ai pas mis les mains..je me suis contenté de m’énerver, entre autres choses, et de laisser ceux qui savent faire s’en occuper!
    A la semaine prochaine !

    • Haaa dur dur tous ces soucis de voiture… C’est effectivement très énervant !
      Merci beaucoup, c’est sympa pour moi aussi de vous raconter ce petit feuilleton californien !

  5. El Nino, c’est l’enfant Jésus non ?
    Bravo au roi de la bricole et à son associée, vous nous épatates une fois encore.
    A ciao bonsoir.

    • Oui, tout à fait ! Enfin du moins, c’en est la traduction… car non non, ce n’est pas l’enfant Jésus qui nous tombe sur la tête depuis lundi… !
      A ciao bonsoir !

  6. Emma tu n’as pas besoin de poser pour la photo, en plus sous la voiture, ni te barbouiller, te connaissant on crois volontiers que tu as mis la patte à la pâte ! Je compatis quand même pour ces jours hards, mais vous aurez une belle expérience à raconter plus tard à vos petits enfants ! J’espère qu’El Nino sera tout doux avec vous tous. Bravo pour tout le positif que tu soulignes, vous êtes super tous les deux. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 2 =