Vendredi 27 novembre, jour de « Black Friday », nous nous sommes baladés dans le centre-ville de San Diego, que l’on appelle « Downtown ». Nous y sommes allés à pied depuis notre logement temporaire (toujours situé dans la même maison que notre futur appartement) en une bonne trentaine de minutes. Prêts pour la visite ??

Comme je suis une chouette fille, je vous remets une petite description du Guide du routard, comme ça, ce sera comme si vous y étiez !

D’après le Guide du routard (GDR) : « Comme cela s’est produit dans la plupart des grandes villes américaines au cours des années 1960, le centre s’est progressivement vidé au profit des banlieues résidentielles. A partir des années 1980 cependant, la municipalité, consciente de la valeur de ses bâtiments historiques, notamment de ses façades victoriennes, a investi et effectué un travail considérable pour redonner à ce centre son éclat du début du XXe siècle. Bien sûr, il ne suffit pas de donner un bon coup de chiffon au centre-ville pour en évacuer tous les problèmes sociaux. Le nord de Downtown, à partir de Broadway Avenue, reste encore, la nuit, un lieu de rassemblement des laissés-pour-compte et des street people à la recherche d’un peu de chaleur. »

A mesure que nous nous approchons de Downtown, les immeubles s’allongent et nous apercevons nos premiers gratte-ciels d’allure moderne,entourés pour certains de palmiers et de végétation.

Nous traversons le « Gaslamp Quarter », situé entre la Broadway Av. au nord, la Harbor Dr. au sud, la 4th à l’est et la 6th à l’ouest (certes, ça ne vous parle pas, mais en regardant sur le plan interactif ci-dessus, ça permet quand même de situer !).

D’après le GDR : « Son nom signifie « lampes à gaz », petit clin d’oeil à son passé et à son style victorien. Un quartier vraiment sympa pour flâner ou s’installer à une terrasse, incontournable le week-end quand les restos-cafés-boites de nuit se remplissent allègrement. Egalement quelques magasins intéressants, par exemple, au N°861 de la 5th Av., Classic Cars, qui abrite de magnifiques voitures d’occasion : Corbette, Cadillac… »

Nous retrouvons des bâtiments de taille humaine conférant au quartier un aspect moins « économique » et plus « lieu de vie » un peu rétro.

Nous empruntons ensuite la Harbor Dr. tout au sud et longeons son « Convention Center » (gros clin d’oeil Diane !)

SAM_4645

Nous rejoignons « Seaport Village » en bord d’océan.

D’après le GDR toujours : « Reconstitution assez édulcorée mais reflétant ce qu’était cette partie du port il y a un siècle. Promenade agréable en fin de journée, surtout aux beaux jours, quand la brise de mer tempère un peu la moiteur de la journée. Maisons en bois au milieu d’une belle végétation. Nombreux commerces touristiques et restos. Ne pas manquer de rendre visiter à Upstart Crow (très agréable librairie doublée d’un coffee shop) ».

Bon, on a assez vite fait le tour mais il y règne une petite ambiance « vacances » pas désagréable avec une petite place centrale animée sympathique. Nous ne sommes pas allés dans cette libraire-café, mais on garde l’adresse à tester avec les parents F. !

Nous reprenons notre balade sur Harbor Dr. au nord cette fois et passons devant l’USS Midway (je vous la fait courte car la description du GDR est assez longue !)

« Ce gigantesque porte-avions, construit en 1945, fut le premier mis en service après la Seconde Guerre mondiale, et le plus grand du genre pendant une décennie. […] Pour les amateurs de chiffres, il mesure 296m de long, pèse 61 000 tonnes, et consommait la bagatelle de 380 000 litres de fuel par jour. Pour le faire tourner, il fallait également 4500 hommes à bord. »

et devant le Maritime Museum dans lequel on trouve de très nombreux bateaux de toutes tailles et toutes époques. Nous visiterons sûrement ces deux musées qui ont l’air bien intéressants.

SAM_4664

Après cette balade, comme cela a déjà été mentionné dans un précédent article, nous sommes allés faire quelques achats au centre commercial Westfield Horton Plaza.

GDR : « Immense centre commercial, oeuvre d’Ernest W. Hahn, archi-massive, inesthétique au possible et sans âme aucune. Mais on y trouve plus de 140 boutiques et restos, et deux grands magasins, dont Macy’s, répartis sur 6 niveaux. Souvent des concerts gratuits le midi sur les Plazas. »

Bon certes, ce n’est pas très beau, mais on n’a pas trouvé ça non plus « inesthétique au possible » !

SAM_4669

Voilà pour cette première visite du centre de San Diego qui nous a occupés une bonne demi-journée !

[Musique]

4 thoughts on “Downtown #1

  1. Merci Emma, (belle) fille vraiment très chouette, pour ces articles joliment écrits… Tu nous partages un autre monde que je découvre avec joie. Vous devez vous régaler et aller de surprise en surprise..
    A côté du parc californien notre beau parc tête d’Or doit vous paraître minuscule, tout comme les hamburgers.:)
    plein de bisous à tous les 2

  2. Bien d’accord pour la chouette fille, dit chouette ma-ma (référence ancienne aux aventures de Mocky et Poupi, ceux qui lisaient fripounet comprendront !!)et ok pour le café librairie, of course…

  3. et voilà, j’ai une adepte pour apprécier les fleurs ..
    on visite , on visite , ça permettra d’être super au point pour quand ce sera en « live »!
    have a nice day ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 − = 21